Grandes Entreprises

Comment réussir le recrutement d’un dirigeant ?

Dans une entreprise, tous les recrutements n’ont pas le même impact. Lorsqu’il s’agit de sélectionner un cadre supérieur, c’est une opération doublement risquée. D’une part, parce qu’il faut éviter de confier de hautes responsabilités à une personne n’ayant pas des compétences lui permettant d’accomplir les travaux qui lui seront confiés. D’autre part, parce qu’il y a un gros risque de se faire espionner par des entreprises concurrentes. Elles pourraient envoyer une personne se faire embaucher afin de découvrir des secrets de fabrication.

Comment choisir un bon dirigeant ?

Le marché des cadres dirigeants est : d’une part très complexe. D’autre part, quasi secret, ce qui est une conséquence de sa complexité et de l’ampleur des enjeux impliqués. Pour éviter de commettre une erreur dont les conséquences peuvent êtres immenses, de nombreuses entreprises décident de jouer intégralement la carte de la sécurité : l’accès aux fonctions importantes ne se fait que par promotion interne. L’entreprise estimant qu’il est plus prudent de payer une formation supplémentaire à un agent que l’on connaît déjà bien, mais n’ayant pas toutes les compétences requises.

Comment vérifier que la personne pressentie comprend la fonction ?

Pour le recrutement de dirigeant, une des astuces utilisées pour affiner la recherche est l’établissement d’une fiche de poste. Ainsi, l’on est certain d’avoir une grille d’évaluation précise et rigoureuse des compétences perçues chez les personnes qui postulent. Dans certaines entreprises, la politique est de maintenir les profils non retenus pour le poste dans la base de données interne dans laquelle seront prioritairement choisis les futurs dirigeants. Un candidat n’ayant pas été retenu pourra bénéficier d’une ou de plusieurs formations et quelques années plus tard afin d’accéder directement au poste lorsque le titulaire s’en ira à la retraite par exemple. Le postulant aura eu quelques années supplémentaires pour être préparé à la fonction. 

Quelles sont les qualités d’un leader ?

Diriger se résume en deux mots : comprendre et anticiper. Sans la compréhension profonde à la fois des enjeux du secteur d’activité et de l’entreprise, il est impossible d’être effectivement un leader. Autre aspect : le premier freelance venu peut comprendre un secteur. Mais seule une personne ayant intégré le leadership peut s’extraire des règles, prendre les risques contrôlés qui font le succès des entreprises parvenant à révolutionner de façon durable un marché.

04 mars 2019
Show Buttons
Hide Buttons