TPE / PME

Tout savoir sur les cartouches pour machine à affranchir

Les technologies ont facilité la vie quotidienne des particuliers, sociétés et professionnels. Elles sont au cœur des loisirs et des activités humaines. Même pour communiquer, travailler en ligne, les organisations et les individus font recourt à des outils technologiques. Parmi les innovations, la machine à affranchir constitue l’une des dernières trouvailles des sociétés évoluant dans la fabrication d’appareils technologiques. Pourquoi recourir à une machine à affranchir ? Cet article vous dit tout sur les machines à affranchir. 

Comment définir le prix de votre machine à affranchir ? 

Les machines à affranchir sont des outils technologiques chargeables par des cartouches. Les sociétés fournisseuses mettent sur le marché des machines à affranchir à des coûts différents. Pour l’achat de vos cartouches PITNEY BOWES DM300C, il faut faire établir un devis aux sociétés fournisseuses. En effet, la cartouche de la machine à affranchir et celle qui est utilisée pour son approvisionnement proviennent de concessionnaires différents. Il convient donc de savoir le prix de chacun de ces matériaux avant de procéder à l’achat d’une machine à affranchir. La différence de prix entre ces deux instruments impacte sur le coût global de votre machine à affranchir. Ne pas prendre en compte ces aspects pécuniaires peut entraîner des déceptions lors de votre achat. En effet, il est fort probable que vous soyez surpris du prix total de votre machine à affranchir. 

Comprendre le marché des machines à affranchir

L’achat d’une machine comme toute opération commerciale est une décision complexe. Il nécessite la connaissance du marché pour bien négocier le prix du produit. Sur le sol français, il est important pour les clients de savoir qu’il n’y a que quatre modèles de machines à affranchir. Selon les normes technologiques et les exigences de la poste, Pitney Bowes, Neopost, Doc’up et Francotyp-Postalia sont les seules entreprises habilitées à fournir les machines à affranchir. Récemment pour ouvrir le marché des cartouches, la poste a permis à d’autres sociétés sur la base des cahiers des charges de distribuer des cartouches d’encre. De ce fait, d’autres distributeurs proposent des modèles à adapter à ceux des quatre concessionnaires. Ils sont signataires d’un contrat et n’agissent pas en freelance

Les types de cartouches compatibles 

Une cartouche comptable est un matériau construit par une entreprise disposant d’un contrat qui lui reconnait les compétences et le droit de fabriquer des cartouches d’encre. Celle-ci s’engage à produire des cartouches compatibles qui ont la même qualité d’impression et des couleurs adaptées aux standards définis par les quatre concessionnaires historiques. Dans tout le marché de la construction d’engins, il n’y a que deux machines compatibles commercialisables. Il s’agit de la cartouche générique et de celle reconditionnée. 

La première est créée par les sociétés spécialisées dans la fabrication de cartouches d’encre conformes aux modèles de référence fournis pour les quatre gros concessionnaires à savoir Pitney Bowes, Neopost, Doc’up et Francotyp-Postalia. Comme son l’indique, la cartouche reconditionnée est remanufacturée. En effet, ce type de cartouches est souvent récupéré par un loueur après un premier usage. Sa fabrication repose sur un processus. La cartouche est d’abord collectée, sélectionnée, démontée, puis nettoyée, remplie d’encre, remontée avant d’être enfin testée pour un usage ultérieur. 

04 mars 2019
Show Buttons
Hide Buttons