Business

Où manger une crêpe à Rennes ?

J’ adore la nourriture « réconfortante » avec des ingrédients simples qui me rappellent mon enfance dans un village français. C’est pour ça que j’adore les crêpes. Simple et savoureux. Bien qu’elle soit célébrée dans toute la France, surtout le jour des Chandeleurs, la crêpe est élevée à un art en Bretagne, revendiquant une place à la table des plats traditionnels bretons.

A découvrir également : Un traitement spécifique du caoutchouc grâce à la vulcanisation

Quand je voyage en Bretagne , une visite à la crêperie locale est toujours une priorité. La Bretagne fabrique les meilleures crêpes de France, et probablement dans le monde j’ose dire. Rennes, capitale historique de cette ancienne province indépendante, regorge de délicieuses créperies nichées dans des maisons médiévales à colombages dans des rues pavées séculaires.

Bio, croquant, inventif, traditionnel ou se présentent sous des formes surprenantes, les crêpes à Rennes ne manquent jamais et surprennent même le visiteur. J’ai pénétré quelques crêperies lors de ma visite dans la vieille ville de Rennes (au détriment de ma taille). Laissez-moi vous emmener à certains de mes favoris.

A voir aussi : Création d'entreprise : pourquoi faire appel à un expert-comptable

protection Ce message peut contenir des liens d’affiliation. Si vous cliquez sur un lien, je gagnerai un peu d’argent sans frais supplémentaires pour vous. Bio et rustique sur la Place du Champ-Jacquet

place du Champ-Jacquet La était connue pour ses grandes maisons à colombages. Peut-être trop longtemps parce qu’ils se penchaient maintenant à gauche dans une sorte d’hallucination d’Alice au pays des merveilles. Combien de temps cela prendra-t-il pour qu’ils s’effondrent ?

La Harpe Noire était une créperie hébergée sur le fond d’un de ces étroits bâtiments à colombages de trois étages, pressés entre deux semblables, comme de vieux livres appuyés sur une étagère d’un quariat antique. La crêperie a vu sur le petit carré qui s’étendait du bas de l’escalier en pierre marquant l’entrée de la crêperie.

La journée a été exceptionnellement chaude pour avril et les habitants et les touristes étaient tombés sur la place ensoleillée pour le déjeuner. Les tables à l’extérieur étaient occupées par les clients qui laissent le serveur infatigable monter les escaliers avec les dernières commandes. Il sortira bientôt de l’obscurité du restaurant, bras et mains remplis de crêpes, de verres de cidre et de bouteilles de bière locale.

À l’intérieur, l’étroite maison à colombages a emprunté de l’espace pour quelques tables en bois seulement tandis qu’une petite cuisine occupe l’arrière de la crêperie. Un vieux plancher en bois et des poutres apparentes encore plus anciennes ont fait de la crêperie le décor le plus rustique.

Comme le La tradition bretonne dictée, les délicieuses crêpes salées étaient faites à partir de blé noir ou de sarrasin. Le sarrasin, introduit en Bretagne au Moyen Age, était l’une des principales sources du peuple breton et était maintenant un ingrédient distinctif de la crêpe bretonne.

La Harpe Noire a choisi d’aller biologiquement avec des ingrédients locaux et traditionnels qui correspondent au rustique du décor. Oignons, poireaux et pommes biologiques, crème fraîche, champignons et foie gras garnissent leurs délicieuses créations. J’ai apprécié « La Saint-Moran », une crêpe fourrée de jambon local, de fromage, de pommes de terre bio et d’oignons.

Des crêpes sucrées étaient également au menu. Entre autres options, du citron biologique, du sucre et du chocolat maison ont été servis sur de savoureuses crêpes à la farine de blé. Une crêpe saupoudrée de caramel salé — une spécialité bretonne et une des mes préférées — a été indéniablement remarqué. Je plaide Coupable.

La Harpe Noire Adresse :

13 rue du Champ Jacquet, Rennes Profitez de la créativité et de la tradition à la rue Saint-Georges

La rue Saint-Georges était une autre partie de Rennes où des maisons à colombages avaient survécu jusqu’à ce jour. En 1720, un incendie désastreux éclata dans la ville et détruisit la plupart d’entre eux. Environ 400 restaient debout. Nichée au pied de la belle Place du Parlement, se trouve la rue médiévale rue Saint-Georges.

La rue piétonne St-Georges, favorisée par les touristes, était remplie de restaurants, pizzerias et crêperies dans des maisons médiévales en bois si étroites qu’elles méritaient le nom de « maison-couloir » (ou « hall house »). Le manque d’espace était tel que l’installation d’une cage d’escalier n’était pas toujours possible et que les résidents devaient utiliser une échelle pour accéder à leur logement médiéval.

Au bout de la rue Saint-Georges se trouvait une créperie dont le slogan humoristique « Ici on peut lécher son assiette » empêcherait tout passant affamé. La Gavotte était une créperie excentrique qui était presque impossible à résister.

Les indications de son succès étaient abondantes. La porte était recouverte d’autocollants de Lonely Planet et de son concurrent français Le Guide du Routard qui recommande même La Gavotte pendant plusieurs années consécutives. Pendant le dîner, la moitié des tables étaient déjà fixées à l’avance. Quinze minutes après l’ouverture, le petit établissement a été rempli et le personnel a emmené les famines dans les crêperies voisines. Je savais que j’étais l’un des chanceux cette fois.

Vous voulez savoir où séjourner à Rennes ? Lire Magic Hall | Un boutique hôtel branché parfait pour explorer la vieille ville de Rennes

Le délicieux menu était vaste et adapté à tous les goûts et budgets. Bientôt, des crêpes aux noms les plus inventifs ont survolé ma tête et atterri sur des tables sous les yeux de clients enthousiastes et amusés. Alors que la crêperie se vantait de l’utilisation d’ingrédients traditionnels, La Gavotte a ajouté sa propre touche de jeunesse à l’ancienne recette bretonne, remplissant l’estomac des gens et levant leur esprit.

« La Friponne » est apparue tandis que le serveur annonçait « L’Ecentrique » à la table à côté de la mienne. « La Gargantua », référence à l’écrivain français de la Renaissance Rabelais et à son géant fictif, a été garnie d’ingrédients de remplissage tels que pommes de terre, fromage, saucisses et andouille de Guémené, un délicatesse locale. Il est arrivé sans danger pour moi d’éteindre mon appétit rugissant.

La Gavotte Adresse :

Contrairement à l’ingéniosité culinaire de La Gavotte, une crêperie située à quelques mètres de la rue Saint-Georges a attiré les clients avec des crêpes plus traditionnelles mais indubitablement savoureuses. Sans les quelques tables sur les pavés devant la grande et unique fenêtre, j’aurais pu manquer La Ville d’Ys 41 rue Saint-Georges, Rennes , une petite créperie dans l’une de ces étroites « maisons-couloirs ».

L’ espace limité à l’intérieur n’était autorisé que pour une poignée de tables. L’intérieur rustique présente des assiettes de faïence anciennes et des bols suspendus sur les murs ainsi que des meubles traditionnels en bois. Des poutres centenaires supportaient un plafond en bois décoré de vieux pots flottant au-dessus des têtes des clients.

La Ville d’Ys a servi la célèbre crêpe de sarrasin, garni de tous les ingrédients traditionnels que vous pouvez penser : fromage, jambon, œufs, champignons, épinards, crème fraîche, boudin noir ou ciboulette et bien plus encore. envie de quelque chose de frais et de sucré sur ce dimanche après-midi chaud, je pouvais il ne résiste pas à une « crêpe tatin », un délicieux mélange de pomme, de caramel fondu et de crème glacée livrée sur la crêpe au beurre le plus savoureux. J’ai été vendue à la première bouche.

La Ville d’Ys Adresse :

5 Rue Saint-Georges, Rennes Célébrez Rennes au Trendy Rue Rallier du Baty

Assis à côté d’une vieille cheminée sous de vieilles poutres suspendues, j’attendais patiemment ma commande. La journée de printemps exceptionnellement chaude a amené la foule à La Crêperie Rennaise, une maison à colombages bleu pastel avec fierté sur Rue Rallier du Baty .

Les tables sur la petite place à l’extérieur de la crêperie étaient occupées avec les habitants et les touristes apprécient la chaleur soutenue de la soirée. A l’intérieur, selon les traditions locales, je sirotais un bol typique de cidre breton appelé « bolée » tout en observant les employés qualifiés qui faisaient tout leur possible pour que tout le monde soit heureux.

**

Constamment sur la route les deux serveurs tourbillonnaient, couraient, esquivaient, oubliaient, se souvenaient et s’excusaient avec le meilleur sourire. Tout a été pardonné quand la « galette » a été inaugurée pour moi. Une « galette » que j’ai dit, pas de « crêpe ».

Je me suis souvenu des paroles d’un ami breton. Il explique qu’une « crêpe » était toujours une « crêpe », alors qu’une galette n’était pas toujours une « crêpe », selon l’endroit où on se trouvait en Bretagne, en Basse-Bretagne ou en Haute-Bretagne. Je suis conscient d’un champ de mines linguistique et j’ai pris soin d’éviter d’autres débats culinaires. A Rennes (Haute-Bretagne), une galette porte le nom de la crêpe de sarrasin et c’était tout ce qui m’importait.

La Crêperie Rennaise avait nommé ses savoureuses créations d’après les rues les plus célèbres de la ville. Toussaint Rallier du Baty servit au début du XVIIIe siècle comme maire de Rennes pendant 39 ans record. C’est lui qui a fait face à la grande tragédie de 1720. Il avait maintenant une rue en son nom qui faisait des restaurants. La Crêperie Rennaise était l’une d’entre elles et il était bon de déguster leur galette Rallier du Baty, une crêpe de sarrasin garnie d’œufs, de bacon et de tomme de Gévezé, un délicieux fromage local.

La Creperie Rennaise Adresse : 10 rue Rallier du Baty, Rennes

CHOSES À SAVOIR SUR LES CRÊPERIES DE RENNES

  • Les crêperies ne sont pas ouvertes toute la journée. Ils sont généralement ouverts de 12h00 à 14h00 et de 19h00 à 23h00 si vous avez de la chance. Certaines crêperies ferment complètement même le dimanche ou le lundi. Vérifiez donc leurs heures d’ouverture avant de faire le voyage, sinon vous trouverez des portes fermées.
  • Pour se présenter tôt ou faire une réservation à l’avance. Certaines crêperies sont petites, d’autres sont en demande. Ils peuvent se remplir très rapidement, surtout pendant la saison chaude et touristique.
  • Quelle est la différence entre « blé noir » et « sarrasin » ? Pas beaucoup, les deux expressions se réfèrent à la crêpe de sarrasin. Le mot « froment » fait référence à la crêpe de blé qui est servie en dessert.
  • Sans gluten ? Le sarrasin n’est pas du blé alors oui, c’est sans gluten. Mais parce que les meuniers aussi la farine de blé peut produire au même endroit, il y a des traces de blé trouvés dans votre crêpe.
  • N’ est-ce pas bizarre d’avoir une crêpe comme plat principal et encore une crêpe pour le dessert ? Ce n’est pas trop ? Une crêpe n’est pas une telle garniture, alors aidez-vous avec un autre pour le dessert. Tout le monde le fait !

Simplicité à la Place des Lices

L’ Hôtel Racapé de la Feuillée du 28 Place des Lices était l’un des joyaux de Rennes. Cette belle maison à colombages avec le toit le plus majestueux parfaitement recouvert d’ardoises (malgré sa forme arrondie) a été construite au XVIIe siècle. A côté se trouvait l’Hôtel de la Noue, un autre grand bâtiment de la même époque qui a donné la même attention.

Quelque chose d’autre valait un détour sur la place des Lices . Légèrement moins perceptible, mais qu’un similaire a laissé une impression durable. Au bas de la place, presque cachée quand la rue prenait un virage à gauche, se trouvait la crêperie Au Marché des Lices .

Au Marché des Lices était un restaurant tranquille qui a attiré les habitants et les gens à proximité. Pas de vieux poutres ou d’antiquités suspendus au plafond. Pas de jolis noms sur le menu. Juste la simplicité d’un accueil chaleureux et des nappes à carreaux.

Assis à une table chez la serveuse, j’ai pensé à mes options en retournant à travers un menu complet et appétissant de galettes (vous savez, la crêpe de sarrasin !) et des crêpes sucrées. Le Menu du Jour (deux crêpes et un verre pour un peu plus de 10 euros) m’a sauvé de mon indécision.

J’ ai bouclé sur la « galette complète » classique mais parfaitement cassée avec jambon, oeuf, fromage et tomates. Suivi par le tout aussi classique mais irrésistible crêpe au caramel, probablement le meilleur que j’ai jamais avait. Je suis parti bien nourri et particulièrement reconnaissant pour ce petit morceau de ciel savoureux.

Au Marche des Lices Adresa : 3 Place du Bas des Lices, Rennes

Cédez à la tentation de la rue Saint-Melaine

Longue rue pavée avec une église aux deux extrémités, la rue Saint-Melaine était néanmoins une rue pleine de tentations. Laissant la beauté tranquille de Notre-Dame-en-Saint-Melaine, église construite sur le lieu de repos de Saint-Melaine, évêque de Rennes au Ve siècle, j’ai mis les pieds dans la rue pavée animée à la recherche d’une créperie.

Quand je marchais jusqu’à l’église Saint-Aubin, j’en ai passé un bon nombre. Avec un centre commercial et une université à proximité, les crêperies de la rue Saint-Melaine convenaient pour une foule affamée de consommateurs et d’étudiants. Traditionnel ou moderne, le temps a dû venir pour en choisir un.

******

« Ouzh Taol !  » (prononcé ‘Suoze Towl’). Le nom excentrique de la crêperie en Breton a attiré mon attention. « La nourriture est prête ! » peut être la traduction ou « Une table ! » comme nous le disons en français. J’ai accepté l’invitation et je suis entré dans la petite crêperie.

Dans la salle avant, les clients se sont assis sur des chaises hautes aux quelques tables disponibles tandis que les crêpes étaient préparées dans la petite cuisine. La serveuse la plus hospitalière m’a conduit à la salle plus spacieuse où plus de clients ont des conversations animées en attendant leurs commandes.

**

Conformément à la tradition, la crêpe de sarrasin était au menu. J’ai commandé le mien avec du jambon et du fromage emmental. Les crêpes simples et beurrées et croustillantes étaient souvent les meilleures.

Également disponible en Ouzh Taol était Breizh Cola, Breizh Cola. Lancée en Bretagne en 2002 contre toutes les attentes comme alternative à Coca Cola et Pepsi, la boisson gazeuse locale a trouvé sa niche. Avec une saveur de caramel plus prononcée, Breizh Cola était une agréable surprise et un excellent accompagnement à ma crêpe.

Ouzh Taol Adresse :

27 rue Saint-Melaine, Rennes Profitez de l’inattendu à la Rue du Chapitre

Dans une rue latérale le long de l’imposant mur de la cathédrale Saint-Pierre, je me suis retrouvé seul dans l’un des quartiers les plus pittoresques de Rennes. Caché derrière l’immense bâtiment, caché de la foule, un quartier était habité par des aristocrates. En marchant dans les rues pavées, j’ai rapidement rencontré des demeures et des monastères médiévaux magnifiquement rénovés, des maisons à colombages colorées c’est difficile à oublier.

La rue du Chapitre était l’une de ces rues médiévales bien préservées près de la cathédrale. Derrière les anciennes façades se trouvait une crêperie qui a été recommandée par mon carnet de voyage. J’allais me rendre à La Saint-Georges pour remplir mon sang de glucose.

****

La Saint-Georges n’était rien comme toutes les créperies que j’ai visitées auparavant. Alors que je me suis assis sur une chaise vert pomme inspirée des années 1970, l’intérieur chic et sombre dominé par des formes géométriques me rappelle soudainement les vieux films de James Bond.

La serveuse m’a donné une longue liste de crêpes. Certains ont eu le nom de célébrités. Les gens pouvaient être heureux d’entendre qu’elle a commandé un George Clooney ou un Boy George. Peut-être qu’un Georgio Armani aura meilleur goût après tout ?

Pour commander « La Bretonne », j’ai décidé de traiter avec un choix ou si je pensais. Sirotez patiemment un Kir breton délicieusement réfrigéré, un cocktail local à base de cidre avec une quantité de liqueur de fruits (framboise par exemple !) , une création culinaire surprenante s’est rapidement retrouvée sur ma table.

**

Connecté, j’ai vu la crêpe la plus inattendue que j’ai jamais pu manger. Au sommet attaché avec des bonbons de chaîne de chaussure, la crêpe a été transformée en un petit sac qui éclaterait inévitablement dès que j’ai décidé de le manger. A l’intérieur, la glace a commencé à fondre, la faisant se mélanger avec la poire et le caramel salé dont j’étais tellement accro. Mon taux de sucre dans le sang a rapidement atteint un nouveau niveau élevé et j’ai aimé à tout moment de cela.

La Saint-Georges Adres : 11 rue du Chapitre, Rennes

Conseils essentiels pour visiter Rennes

  • S’ y rendre | Vous pouvez vous rendre à l’aéroport de Rennes depuis l’étranger, mais le nombre de liaisons directes est limité et parfois seulement en haute saison. Cependant, vous pouvez facilement voler pour Paris et prendre un vol intérieur vers Rennes avec Air France. Prenez le bus 57 (qui circule toutes les 20 minutes) à l’arrêt de bus situé à 300 mètres du terminal pour rejoindre la ville. Visitez Skyscanner pour les meilleures offres. Rennes est également bien relié à Paris en train avec un trajet dans le temps entre 1h 30 et 2 heures.
  • Où séjourner | Vous pouvez rester à proximité ducentre-ville historique pour profiter des options de restauration et la vie nocturne de Rennes est célèbre pour. Je ne peux pas recommander assez Le Magic Hall, un hôtel trois étoiles avec des seaux de caractère. Le Magic Hall est à deux pas de la place historique des Lices et est également situé dans un quartier très calme où vous pourrez dormir tranquille. Voir les derniers prix pour Rennes .
  • Planification | Achetez leguide de voyage France de Lonely Planet pour vous aider à planifier plus loin. Pour Francofones, Lonely Planet a publié un guide sur la Bretagne en français disponible ici .
  • Assurance voyage | N’oubliez pas de souscrire une assurance voyage avant de voyager en France. Heymondo dispose d’une application pratique pour vous aider à obtenir l’aide dont vous avez besoin pendant que vous êtes en déplacement.

Avertissement : Ce post peut avoir des liens d’affiliation.Si vous cliquez sur un lien, je gagne un peu d’argent sans frais supplémentaires pour vous.

Vous aimeriez aussi :

Magic Hall | Un boutique hôtel branché idéal pour explorer la vieille ville de Rennes

6 choses uniques à découvrir dans la Baie de Morlaix, France

Meilleurs endroits à visiter en Bretagne | Une journée à Roscoff & l’Ile de Batz

  • Magic Hall | Un boutique hôtel branché pour découvrir la vieille ville de Rennes
  • 6 choses uniques à découvrir dans la baie de Morlaix
  • Meilleurs endroits à visiter en Bretagne | Une journée à Roscoff & Iledebatz

Article similaire

Show Buttons
Hide Buttons