TPE / PME

Les étapes de la création d’entreprise

La création d’entreprise se révèle comme l’une des meilleures portes de sortie pour accéder à un emploi stable et sécurisé. Toutefois, l’échec de certaines entreprises, pourtant prometteuses à leur début, inspire un minimum de prudence. Cette réalité, loin de constituer un frein à la création de telles unités, devrait au contraire pousser les porteurs de projet à se préparer avant d’entamer cette aventure. Ainsi, vous pouvez découvrir dans cet article les principales étapes de la création d’entreprise.

Étude de marche et formalités d’enregistrement

Créer une nouvelle entreprise, c’est comme bâtir une maison. Il faut avant tout poser les fondations et s’assurer que le sol peut supporter l’édifice à réaliser. Cette étape constitue dans le cadre de la création d’entreprise à l’étude de marché. Cette dernière permet à l’entrepreneur d’évaluer différents facteurs pouvant influencer le devenir de son activité dans un espace géographique donné. Elle permet de minimiser les risques en termes d’investissement. Elle permet aussi d’adapter le business plan en fonction des caractéristiques du marché cible. Pour finir, elle aide à mobiliser du financement pour la mise en œuvre du projet.

Une fois cette étape franchie, il faut engager les formalités d’enregistrement de l’entreprise. Il s’agira ici de choisir la dénomination et le statut juridique de l’entreprise. Le choix de ce dernier doit être bien pensé. La raison principale est que les charges fiscales d’une entreprise dépendent de son statut juridique. À cela s’ajoute la souscription à l’assurance et l’enregistrement pour l’obtention du numéro SIRET.

Choisir un bon local

Il faut pour la future entreprise un siège social où les partenaires et les clients peuvent se rendre en cas de besoin. Il faut donc, pendant le processus de création de l’entreprise, identifier le cadre le plus approprié. Il est important que l’entrepreneur ainsi que ceux qui se rendront dans son local puissent s’y sentir à l’aise. Attention toutefois à ne pas dépasser trop grandement le budget réservé pour la location.

Déclarer son activité au niveau des services compétents

La nouvelle entreprise devra disposer en dehors du local, de coordonnées fonctionnelles. C’est par le biais de ces dernières que les clients et prospects pourront joindre la structure en cas de besoin. Il faut donc effectuer les formalités en vue de l’obtention d’une boite postale, d’une ligne téléphonique et de connexion internet (si l’entreprise dispose de comptes sociaux et/ou d’un site internet). À tout cela s’ajoute la nécessité d’effectuer une déclaration auprès d’un fournisseur agréé de gaz, d’eau et d’électricité.

Trouver les ressources nécessaires pour la gestion des débuts

Ce n’est pas évident de faire des recettes conséquentes durant les premiers mois de travail de votre entreprise. Il faut donc prévoir les charges à assumer pour ne pas dès le début crouler sous le poids des créances. Cela passe également par le recrutement des bons profils pour assurer l’atteinte des résultats. Une entreprise, c’est avant tout une vision qui se concrétise sur le long terme. Il est donc préférable pour la bâtir de s’entourer de personnes partageant le même idéal ou qui y adhèrent.

Si toutes ces étapes sont bien suivies et que l’entrepreneur fait preuve d’une bonne stratégie de gestion, son entreprise connaitra sans doute du succès. À défaut d’en avoir les compétences, il pourra toutefois s’entourer de personnes compétentes pour concrétiser son rêve.

29 janvier 2019
Show Buttons
Hide Buttons