Auto

Tout savoir sur les cartes chronotachygraphes

Les chronotachygraphes peuvent utiliser quatre types de cartes : pour le conducteur, pour les entreprises, pour les ateliers et pour le contrôle. Ces cartes sont un outil important pour optimiser la gestion des flottes de véhicules. Il faut comprendre ces outils afin de mieux les utiliser.

Comprendre le rôle d’une carte de chronotachygraphe

La carte est un des éléments constitutifs du système global formant votre chronotachygraphe. Parmi les autres éléments vitaux dans tout chronotachygraphe numérique, il y a aussi le capteur de mouvements ainsi que l’unité embarquée (UEV). À propos de l’activité enregistrée, elle contient toutes les informations jugées pertinentes. Parmi elles il y a l’identité du conducteur, les dates et heures d’utilisation. Le système enregistre également les véhicules utilisés ainsi que la durée des temps de conduite et de repos.  

A lire également : Comment connaître le nombre de propriétaire d'un véhicule ?

Ce qu’il faut retenir des cartes « conducteur » et « entreprise »

La carte chronotachygraphe pour conducteurs est aussi la carte conducteur poids lourd. Cette dernière leur permet de conduire légalement la plupart des véhicules disposant d’un chronotachygraphe. Les cartes dont on parle ici sont généralement en plastique. Elles ressemblent à une carte d’identité et sont dotées d’une photo. Ces cartes ont pour rôle de stocker pendant environ 4 ans toutes les données de conduite. Le stockage est effectué sur une puce électronique. Afin d’enregistrer ces données, il faut insérer la carte dans la fente dédiée se trouvant dans le véhicule. Certaines cartes chronotachygraphes sont faites pour les entreprises.

Découvrez les cartes chronotachygraphes d’ateliers et de contrôle

Les cartes chronotachygraphes d’ateliers s’intègrent assez facilement dans le mode de vie des employés. Ces cartes servent à calibrer les chronotachygraphes. Les cartes d’atelier sauvegardent toutes les données sauvegardées ainsi que : d’une part, tous les changements effectués sur le système de chronotachygraphe. D’autre part, les données provenant des ateliers de maintenance des chronotachygraphes sont également stockées. Les cartes chronotachygraphes dites « de contrôle » sont celles qui doivent être présentées à la police routière.

A découvrir également : Quel est le modèle de voitures les plus fiables ?

Article similaire

Show Buttons
Hide Buttons