Auto

Quelle est la voiture qui coûte le moins cher en entretien ?

A découvrir également : Comment connaître le nombre de propriétaire d'un véhicule ?

Consumer Reports s’appuie sur des centaines de milliers de réponses des automobilistes pour tirer deux conclusions importantes sur l’entretien des véhicules électriques.

1 — Moins cher que pour les modèles à essence

Non, l’organisation américaine ne va pas dans les portes ouvertes et dit qu’une voiture électrique coûte moins cher pour l’entretien que son équivalent thermique. L’idée de ses enquêteurs était de chiffrer la différence. Ils ont interviewé Jill Trotta, vice-président du marketing et des ventes chez RepairPal, le principal fournisseur d’information aux consommateurs sur les interventions automobiles dans l’Atlantique.

A voir aussi : Qui a droit à la prime pour changer de voiture ?

Selon elle, l’entretien d’un modèle électrique comprend principalement des filtres à air qui empêchent les particules externes d’entrer dans le système de ventilation, des plaquettes de frein (moins souvent que sur un freinage thermique par récupération), des pneus, des amortisseurs et des éléments à la rotule et la tige de direction.

Lorsqu’ un fluide de transfert de chaleur est utilisé dans un véhicule électrique, il n’est pas nécessaire de le remplacer régulièrement en raison de l’absence de risque de contamination par de l’huile ou des sous-produits de combustion.

Moins de pièces mobiles

C’ est en raison d’un nombre beaucoup plus restreint de pièces mobiles que les véhicules électriques bénéficient de procédures d’entretien moins lourdes. Le résultat de la recherche menée par Consumer Reports montre que le budget de réparation et d’entretien des voitures électriques est divisé par 2 par rapport aux modèles thermiques équivalents. Pendant la durée de vie de l’appareil connecté, le propriétaire économiserait en moyenne 4 600 dollars (3.900 euros).

C’ est à partir de l’âge de 5 ans qu’une voiture électrique commencerait à un stade où l’entretien serait plus coûteux. Toutefois, l’allocation annuelle ne serait toujours que de 900 dollars (765 euros), contre 1 200 dollars (1 020) pour les coûts thermiques.

Après 10 ans de service, les performances de la batterie ont diminué. Jill Trotta a calculé son remplacement en moyenne 5 500$ (4 670 euros). Gabe Shenhar, responsable des essais de véhicules pour les rapports de consommation, estime que, comme un modèle très kilométrique, un véhicule électrique équipé d’un paquet qui s’est progressivement détérioré peut toujours être utilisé comme une deuxième voiture dans la maison, pour des trajets plus courts, sans que les piles soient remplacées.

Pas de craintes particulières d’autre part pour le moteur (6.000-9,000 dollars, soit 5.095-7.640 euros) dont la durée de vie est généralement supérieure à celle de la voiture.

2 — Moins et moins chers à l’avenir

Les voitures électriques bénéficient de divers développements technologiques qui augmentent leur fiabilité et leur durabilité. Avec une plus grande capacité énergétique, les batteries commenceront à se dégrader parce qu’elles ont accumulé plus de kilomètres et d’âge. Ce qui serait différent de leur remplacement possible.

« La plupart des véhicules électriques à kilométrage élevé actuellement sur la route sont des modèles de première génération. Nous savons par expérience avec les Consumer Reports que les nouveaux modèles de véhicules de tous types ont tendance à avoir moins de problèmes de fiabilité parce que les fabricants résolvent les problèmes », explique M. Shenhar.

Des économies importantes sur la maintenance sont envisagées lorsque EV entre sur le marché, plus fiable, avec une garantie prolongée au fil du temps et du kilométrage. D’autant plus que le prix des batteries continue de baisser.

Article similaire

Show Buttons
Hide Buttons