Auto

Comment fonctionne la prime à la conversion 2020 ?

Pour encourager les citoyens à acheter une voiture plus propre, un bonus de conversion (pause) a été introduit. Ce dernier est payé, sous réserve de réservation, lors de l’achat ou de la location d’un véhicule polluant si le véhicule brisé est à la fois un véhicule diesel ou essence ancien. Mais qui peut le demander ? Comment ça marche exactement ?

A voir aussi : Comment dégraisser un disque d'embrayage ?

Dans le cadre du plan de soutien au secteur automobile présenté le 26 mai 2020, le régime de primes à la reconversion sera révisé afin de prévoir ces incitations et s’ouvrira du 1er juin à la fin de l’année :Sur le chemin de la fête (Creative Commons) COVID-19/Plan automobile : augmentation de la prime de conversion

Afin de garantir qu’un grand nombre de ménages puissent en bénéficier, le critère de revenu est étendu de manière à augmenter le seuil de revenu de l’impôt de référence par action de 13 500 euros à 18 000 euros ;

A découvrir également : Où faire sa carte grise rapide ?

Les critères d’éligibilité pour la démolition des véhicules doivent être assouplis avec les véhicules Crit’Air 3 (véhicules à essence immatriculés avant 2006 et véhicules diesel immatriculés avant 2011, soit 50 % de la flotte) ;

La prime de conversion sera portée à 3000 € pour l’achat d’un véhicule thermique et à 5 000€ pour l’achat d’un véhicule électrique ou hybride d’une autonomie de plus de 50 Km.

Qui peut demander le bonus de conversion ?

Pour bénéficier de la prime de conversion, il existe plusieurs conditions :

  • être grand
  • résidant en France
  • vieux véhicule détruit
  • acheter un véhicule polluant (depuis 1 Août 2019 seuls les véhicules ayant un niveau d’émission maximal de 116 grammes CO2/km sont éligibles à la prime, contre 122 grammes plus tôt)
  • Depuis le 1er août 2019, vous devez également avoir un revenu fiscal de référence par action inférieur ou égal à 13 489 € (mais dans le cas où le véhicule acheté est électrique, la prime restera valable même si ce seuil est dépassé).

Comment bénéficier de la prime de conversion si le revenu fiscal de référence est inférieur ou égal à 13 489 € par action ?

Le type de véhicule à briser

L’acquisition de la prime de conversion dépend de la destruction d’un véhicule répondant aux critères suivants. Le véhicule doit :

  • une voiture privée (VP) ou une camionnette (CTTE)
  • ont fait l’objet d’un enregistrement initial :
    • avant janvier 2006 si le véhicule utilise du carburant diesel comme carburant principal
    • avant janvier 1997 si le véhicule n’utilise pas de carburant diesel comme carburant principal
  • appartiennent au bénéficiaire de la prime pendant au moins un an
  • immatriculé en France dans une série normale ou avec un numéro d’immatriculation final
  • ne pas être gagné et ne pas être considéré comme un véhicule endommagé
  • sont remis pour destruction à un centre de véhicules hors d’usage agréé (VHU) ou à un équipement approuvé pour le nettoyage et le démontage des véhicules finaux dans les trois mois précédant ou six mois après la facture du nouveau véhicule.
  • être assuré à la date de livraison pour destruction ou à la date de facturation du véhicule neuf.

Le type d’achat ou de location véhicule

Si le véhicule détruit répond aux critères énoncés dans l’article précédent, la prime de conversion peut être payée à condition que le véhicule acheté ou loué satisfait aux critères suivants. Le véhicule doit :

  • une voiture particulière électrique (VP) ou une fourgonnette (CTTE) (dont les émissions de CO2 ne dépassent pas 20 g/km)
  • une voiture particulière (VP) ou une camionnette (CTTE) dont les émissions de CO2 atteignent 144 g/km, classées électriques, ou Crit’Air 1, ou Crit’Air 2 s’il est neuf et immatriculé après le 1er septembre 2019 Le seuil de 144 g/km est remplacé par le seuil de 116 g/km pour VP ou CTTE lorsque enregistré avant mars 2020 ou enregistré à l’étranger avant d’être enregistré en France.

En outre, le véhicule doit également satisfaire aux conditions suivantes :

  • sont achetés ou loués (avec option d’achat ou pour une période d’au moins 2 ans)
  • avoir un coût d’acquisition inférieur ou égal à 60.000 € TTC
  • être immatriculé en France avec un numéro final
  • ne pas être considéré comme un véhicule endommagé
  • non vendu dans les six mois suivant l’achat ou avant qu’il ait parcouru au moins 6 000 km .

Le véhicule acheté ou loué peut également être un véhicule à deux roues, trois roues ou quatre roues électriques :

  • sans batterie au plomb
  • et d’une puissance maximale nette du moteur d’au moins 2 ou 3 kW (norme européenne applicable).

Combien coûte le bonus de conversion ?

Le montant de la prime de conversion pour un véhicule acheté en 2020 peut varier entre 100 et 5 000€ , selon le cas.

Le bonus de conversion peut également être combiné, selon les conditions, avec le bonus écologique pour l’achat d’un véhicule neuf, qui peut parfois gagner jusqu’à 11 000 € (bonus).

 

Article similaire