Famille

Comment éviter le décrochage scolaire ?

Prévenir le décrochage scolaire est l’une des priorités de l’Éducation nationale, au même titre que l’absentéisme. Ainsi, une démarche pédagogique et éducative globale s’impose. Cela implique notamment la mise en place d’actions par les enseignants. De leur côté, les parents ont également leur part de responsabilité pour prévenir et lutter contre le décrochage scolaire.

Inscrivez votre enfant à des cours particuliers

La chute des notes, le manque d’attention et de motivation sont les prémices d’un décrochage scolaire. L’enfant éprouve des difficultés à l’école. Des retards scolaires sont constatés dans les matières de bases. Pour y remédier, une solution s’offre aux parents : l’inscrire à des cours particuliers via les plateformes spécialisées. À l’image de ce qu’il est possible de voir sur gostudent.org, ces sites proposent des cours particuliers sur mesure.

Lire également : Est-il en droit de visite et d'hébergement ?

L’élève bénéficiera d’un programme d’apprentissage personnalisé dans toutes les matières scolaires et en fonction de son niveau. En sus, des bilans réguliers permettent aux parents de suivre ses progrès. Les cours particuliers visent à faire progresser durablement et efficacement l’enfant. Ce dernier retrouve le goût d’apprendre ainsi que sa confiance en soi.

cours particulier en ligne enfant scolarité

A découvrir également : Quel repas équilibré pour le soir ?

Assurez-vous qu’il soit épanoui dans son école

Le visage souriant, les rires spontanés, les sommeils calmes et paisibles prouvent que votre enfant s’épanouit parfaitement à l’école. Si tel n’est pas le cas, il vous incombe en tant que parent de déceler les éventuelles situations conflictuelles qui entravent son bien-être. Selon les experts, l’épanouissement de l’enfant repose sur des repères solides, sur l’amour et la communication. Vous pouvez l’aider en ce sens en l’aidant à devenir autonome. Laissez-le vivre ses expériences tout en veillant à sa sécurité, sans pour autant l’étouffer.

L’épanouissement d’un enfant nécessite également la mise en place de limites. Autrement dit, il vous incombe de ne pas céder à ses caprices. Pensez aussi à laisser libre cours à ses opinions, ses goûts et ses choix. Ainsi, le petit commence à affirmer sa personnalité. Dans une autre optique, les activités créatives favorisent l’épanouissement de l’enfant. N’oubliez pas la communication qui consiste à prendre le temps d’écouter l’enfant. Veillez à ce qu’aucun sujet ne soit tabou, tout en respectant son âge.

Montrez-lui que vous êtes là pour l’aider

Prévenir le décrochage scolaire implique des actions pérennes. Les parents doivent de ce fait accompagner et soutenir leur enfant dans ses choix, ses études. Il s’avère essentiel de l’encourager dans ses tâches pour lui donner confiance. Montrez-lui que vous êtes toujours disponible pour l’aider. Vous pouvez notamment élaborer un programme qui inclut du temps pour réviser, du temps pour faire les devoirs et du temps pour jouer.

Il est même possible de prévoir du temps pour qu’il puisse utiliser son téléphone. Le rôle des parents étant de créer un cadre rassurant dans lequel l’enfant puisse s’épanouir dans les meilleures conditions. Il retrouve sa confiance et améliore progressivement ses résultats scolaires.

Laissez à votre enfant le temps pour jouer

Les experts de l’enfance demeurent formels : jouer est une activité stimulante qui favorise de nombreux apprentissages. Il est donc essentiel de donner du temps pour jouer à l’enfant. Celui-ci devra pouvoir bouger, imaginer, penser sans systématiquement suivre des règles. Techniquement, le fait de jouer impacte positivement sur le développement moteur et sensoriel du petit. Dès son jeune âge, l’enfant manipule les objets, découvre des textures, des couleurs, des formes. Il apprend les goûts et les sons. C’est en jouant qu’il apprend à maîtriser son équilibre. Il court, saute, culbute et lance son ballon. Ces nombreuses activités renforcent ses capacités physiques ainsi que ses muscles.

Jouer permet également à l’enfant de développer son intellectuel, sa pensée et sa capacité à résoudre des problèmes. Les jeux favorisent l’imagination, la créativité, mais surtout la confiance en soi. L’enfant apprend à vivre avec les autres. Il fait des compromis, découvre le sens du partage et attend son tour si nécessaire.

Les jeux contribuent au développement du langage. L’enfant exprime ses idées et se fait comprendre plus facilement. Pour qu’il puisse jouer en toute sérénité, ne l’interrompez pas lorsqu’il joue. Mettez à disposition différentes sortes de jouets et proposez-lui des activités ludiques comme jouer dans la neige ou sur le sable, bricoler, danser, faire de la musique. Les petits aiment aussi se déguiser.

Aidez-le à réviser avant les contrôles

Entre les courses, les horaires de travail, les parents n’ont pas toujours le temps d’aider leurs enfants à réviser. Aussi, ces quelques astuces vous permettront d’aider au mieux votre bambin à réviser avant les contrôles. La première étape consiste à relire ensemble les cours. Encouragez-le à réaliser des fiches de révisions ou des fiches de synthèses dans le but de faciliter la mémorisation. En tant que parent, vous pouvez même aider votre enfant à établir un planning de révisions. N’hésitez pas à créer des routines, voire des habitudes saines dans un cadre de vie épanouissant.

Jusqu’à un certain âge, les leçons sont faciles à expliquer. Pourtant, les parents peuvent rencontrer quelques difficultés lorsque l’enfant atteint les classes supérieures, d’où la nécessité d’une aide extérieure. Le recours aux services d’un professeur particulier s’impose comme une évidence. Ce professionnel prend le relais et assistera l’enfant à réviser avant les contrôles. Quoi qu’il en soit, il s’avère essentiel de valoriser ses efforts. Ne le blâmez surtout pas pour ses erreurs.

Réviser efficacement avant un contrôle requiert de la discipline. L’élève doit avant tout comprendre le cours, sans pour autant l’apprendre par cœur. Il doit retenir les éléments essentiels tels que les formules, les dates en histoire. Le rôle des parents consiste à vérifier les connaissances acquises par l’enfant. Celui-ci pourra adopter des méthodologies différentes selon les exercices. Ainsi, la relecture de l’énoncé se révèle indispensable dans les matières littéraires. Par ailleurs, il convient de retenir les différentes étapes pour chaque exercice lorsqu’il s’agit de matières scientifiques.

Pour les exercices de mathématiques, il s’avère judicieux de s’entraîner jusqu’à les maîtriser. L’accent sera mis sur la capacité de raisonnement de l’enfant. Dans tous les cas, l’usage du cahier de brouillon sera requis. Une astuce consiste également à évaluer l’élève sur divers exercices ou leçons. Il s’agit de le mettre en situation d’examen dans le but de valider ses acquis. Le cas échéant, il peut toujours demander à ses professeurs de réexpliquer les leçons incomprises.

Article similaire