Freelances

Comment choisir son logiciel de facturation pour freelance

Un logiciel de facturation est un outil utilisé pour gérer et éditer des factures, voire des devis. De nos jours, il devient incontournable aussi bien pour les grandes entreprises que pour les freelances au regard de ses nombreux avantages. Il existe plusieurs logiciels de facturation, chacun avec des fonctionnalités qui lui sont propres. D’où la nécessité de faire un choix au moment de son acquisition. Dans cet article, nous allons voir l’intérêt pour un freelance de recourir au logiciel de facturation et les critères de sélection.

Les avantages pour un freelance

Le premier apport du logiciel de facturation lorsqu’on est freelance est le gain de temps. En effet, la gestion comptable d’une entreprise englobe plusieurs tâches. Entre l’émission des factures, la réalisation des devis, le rapprochement bancaire, le suivi et la relance des factures impayées, il n’est pas toujours facile de s’en sortir. Pour vous affranchir de cette multitude d’opérations, découvrez ce logiciel dédié aux freelances. Il regroupe toutes ces tâches en une seule et les exécute en un temps record. De plus, il permet d’éviter certaines erreurs dues à la manipulation humaine. Enfin, le logiciel de facturation permet de se conformer à la réglementation qui rend quasi obligatoire son utilisation par certaines entreprises. Compte tenu de son utilité, voyons donc sur quelle base le choisir quand on est freelance.

A lire en complément : Comment devenir freelance ?

Les critères de sélection

Le critère fondamental dans le choix d’un logiciel de facturation pour freelance est le statut. C’est ce dernier qui distingue les freelances des grandes entreprises. Sur cette base donc, on s’orientera vers des logiciels acceptant tous les statuts, y compris celui de freelance. Ensuite, il faudra définir l’utilisation qu’on compte faire du logiciel et vérifier que cette dernière est compatible avec les possibilités qu’il offre. Puis, il faut s’assurer que les fonctionnalités du logiciel sont adaptées aux réalités de l’entreprise. Enfin, on établira son budget et on cherchera l’offre avec le meilleur rapport qualité/prix.

A lire également : Comment devenir traducteur professionnel

25 février 2020
Show Buttons
Hide Buttons