Maison

Comment déterminer la pente d’un terrain ?

3.8 / 5 ( 5

votant ) La construction d’une habitation sur un terrain en pente entraîne des coûts supplémentaires par rapport à la construction sur terrain plat. Les restrictions associées au renforcement de la hauteur nécessitent l’intervention de professionnels qualifiés, pour assurer la solidité de la structure. La construction doit s’adapter au terrain pour éviter les mouvements qui pourraient compromettre le bâtiment : fissures, glissements de terrain ou colonies…

A lire aussi : Comment raccourcir un rideau plombé ?

Différentes techniques sont utilisé en fonction du degré de pente du terrain : encastré, dans les roulements ou sur les poteaux. Chacun a ses avantages et ses inconvénients, le choix dépend en grande partie du type de terrain à construire.

A découvrir également : Quelle est la couleur à la mode cette année ?

Risques associés à la construction sur un terrain en pente

De nombreux risques doivent être analysés avant d’envisager de construire une maison sur un terrain incliné. Par exemple, les zones montagneuses sont naturellement sensibles aux glissements de terrain ou aux avalanches.

D’ autres risques liés à la nature du sol doivent également être pris en compte :

  • La présence d’argile, qui gonfle sous l’influence de l’humidité et peut entraîner des fissures.
  • Les cavités souterraines peuvent être responsables de l’affaissement ou même de l’effondrement.
  • La présence d’un remblai peut également rendre le terrain instable.

Bon à savoir : le gouvernement a mis en place un site web qui peut être consulté gratuitement, dans lequel les risques par municipalité sont énumérés : http://www.georisques.gouv.fr/

Construction sur un terrain incliné : que dit la loi ?

Comme pour toute construction, un permis de construire est obligatoire. De plus, un permis de terrassement peut être exigé pour déplacer ou manipuler des matériaux de plus de 60 m³. D’autres documents peuvent être ajoutés : technique, recherche géologique…

La construction doit également être conforme au plan urbain local (PLU) de la municipalité, qui indique, entre autres choses, les conditions d’accès, l’espace de vie minimum, la hauteur maximale, etc.

Enfin, si ce n’est pas toujours obligatoire, l’étude du sol est fortement recommandée avant toute construction, en particulier sur un terrain incliné.

Veuillez noter que le PLU est gratuit à l’hôtel de ville.

Recherche sur les sols : pour qui et pourquoi ?

Effectuée par un géotechnicien, l’étude du sol nous permet de déterminer exactement la nature, le type de sol et le connaître ses propriétés mécaniques, à partir de laquelle les types de construction et de fondation se poseront. Le rapport final permet au constructeur d’adapter au mieux votre projet aux caractéristiques du terrain. Une garantie de sécurité essentielle pour une construction durable.

L’ étude du sol est également imposée par certains services, mais aussi par certains établissements de crédit en cas de crédit ou par l’assureur en cas de perte.

Il n’existe pas de loi réglementant le prix d’une étude de sol, qui peut donc varier en fonction des fournisseurs et des caractéristiques spécifiques du projet. En général, il est nécessaire de compter environ 1% du prix total de la construction. Cependant, ce prix est annulé par des économies sur l’assurance dommages matériels. En effet, certains assureurs accordent des réductions significatives, de l’ordre de 40 à 50 %.

Nous vous invitons à consulter le site de Fondasol, qui est disponible sur énumère les différents domaines d’expertise des géotechniciens.

Les différents types de construction possibles sur une parcelle inclinée

Différentes techniques sont utilisées en fonction du degré de pente du terrain : encastré, dans les roulements ou sur les poteaux.

Construction intégrée ou semi-enterrée

L’ architecte Stéphane Dortu

L’ installation sur un terrain incliné d’une structure encastrée ou semi-enterrée fournit une intégration très harmonieuse. L’impact visuel de la construction est faible parce que la typologie du terrain est respectée. Il se prête très bien à la construction d’une maison dans les montagnes.

Cette technique offre également l’avantage d’une bonne isolation naturelle, les pièces semi-enterrées profitent de la température constante de la terre environnante.

Cependant, l’inconvénient de cet emplacement est la limitation du nombre de vues, où l’orientation est déterminé par le terrain. Enfin, des travaux de déminage plus ou moins importants sont nécessaires, jouant le prix de la construction.

Construction d’étape ou d’étape

concept-creation.fr

La construction d’étapes ou d’étapes est une autre solution pour construire sur un terrain en pente. Il consiste à créer des niveaux successifs correspondant à la différence de hauteur du terrain.

Moins enterré, la construction bénéficie d’une meilleure orientation et permet de créer des vues à travers des pièces très lumineuses.

D’ autre part, la circulation dans le logement passe nécessairement par une succession d’escaliers pour accéder à différents niveaux. Un élément à prendre en compte pour le design d’intérieur.

Construction sur poteaux ou gazebo

Maisons Iconiques

La technique du gazebo évite terrassements et préserve ainsi le paysage. Une partie de la construction est suspendue au-dessus du terrain en pente grâce à un système de pieux qui permet de s’adapter aux terrains même très escarpés.

Bien qu’il offre une vue parfaitement claire du terrain, la construction du gazebo d’autre part limite l’accès à la maison, ce qui ne peut être fait que d’un côté.

Enfin, si les travaux de revêtement sont moins élevés, la construction sur des poteaux nécessite la mise en place d’un système de roulement complexe et souvent coûteux pour assurer la stabilité de la structure, qui est plus exposée au vent.

Emplacement incliné : ne négligez pas l’accès

Étant donné que les terres sans littoral sont interdites, une route est nécessaire pour y accéder. Selon la différence de hauteur, il peut être nécessaire de faire des virages pour adoucir la descente.

La création d’un garage devra également prendre en compte avec l’emplacement de la route publique. Si la piste est en dessous, alors le garage doit être situé au sous-sol. Au contraire, si la piste est en surplomb, le garage sera en hauteur.

Ces paramètres sont loin d’être négligeables, mais peuvent varier le coût de construction et doivent donc être analysés avant le projet.

Lisez tout sur les permis de construire ! Coût de la construction sur un terrain en pente

Si le coût d’une maison individuelle sur une parcelle inclinée est nécessairement plus élevé que sur un terrain plat, il peut varier considérablement en fonction des restrictions liées au champ.

Ainsi, différents éléments varient la citation :

  • nature de la solution ;
  • degré de pente de la pente ;
  • l’ accessibilité du site ;
  • type de construction : encastré, dans les roulements, sur poteaux ;
  • volume de sol à purifier ;
  • salon…

Pour vous assurer de trouver le bon fabricant, vous pouvez comparer plusieurs citations et, surtout, demander des exemples de réalisations récentes. Dans tous les cas, nécessite toujours une copie du certificat d’assurance décennie qui vous protège en cas de perte due à un échec de construction.

Article similaire

Show Buttons
Hide Buttons