News

L’essentiel à savoir sur le contrôle technique

En tant que conducteur d’un véhicule, vous devez obligatoirement procéder au contrôle technique. Cette procédure permet de s’assurer que votre voiture est en état de conduire. Après ce contrôle, vous pourrez rouler votre véhicule en toute quiétude. Il faut préciser que plus de 100 points sont vérifiés dans le cadre d’un contrôle technique. Vous désirez en savoir davantage sur cette procédure de vérification ? Cet article vous donne tous les détails.

Qu’est-ce que le contrôle technique ?

Le contrôle technique est une opération consistant à faire une vérification complète pour s’assurer de la sécurité du véhicule. Plusieurs détails sont passés au crible durant la procédure. Il s’agit de vérifier si les dispositifs rattachés à la voiture fonctionnent normalement. Pour prendre rendez-vous afin d’effectuer un contrôle technique, vous pouvez aller sur le site suivant : https://www.autosecuritelavalentine.com/.

A voir aussi : Quelle différence entre Alibaba et AliExpress ?

L’opération a pour objectif d’attester que votre véhicule ne constitue pas un danger sur la route. Il s’agit donc d’une procédure qui permet de protéger non seulement le conducteur, mais aussi tous les autres usagers des routes. Afin de circuler normalement, certains véhicules doivent procéder à un contrôle technique. Il s’agit plus précisément des voitures ayant plus de 4 ans et moins de 3,5 tonnes.

À la fin de la procédure, un procès-verbal est établi. Vous pouvez ensuite entrer en possession de ce document qui atteste que vous avez effectué les vérifications nécessaires. Par ailleurs, contravention de classe 4, l’absence de contrôle technique constitue une infraction au Code de la route. Le propriétaire de la voiture risque de payer des amendes.

A lire également : Quels sites comme Wish ?

Contrôle technique refusé et contre-visite

Le contrôle technique vise à vérifier si votre véhicule n’est pas victime de certaines défaillances. Au cas où ce serait le cas, il n’est pas possible de retirer le procès-verbal. Il vous faudra faire les diverses réparations exigées. Il est recommandé d’exécuter les divers travaux très tôt. Une fois que tout sera revenu dans l’ordre, vous pourrez retourner au centre de contrôle pour une nouvelle vérification.

Il existe plusieurs types de défaillances. Ces dernières varient en fonction de la gravité des problèmes constatés. De façon classique, on a :

  • les défaillances mineures (qui ne sont pas susceptibles de poser des problèmes de sécurité et ne nécessitent pas une contre-visite) ;
  • les défaillances majeures (qui peuvent porter atteinte à la sécurité du véhicule, un délai de 2 mois, vous est donné pour faire la contre-visite) ;
  • les défaillances critiques (dans ce cas, le véhicule est interdit de circulation et vous devez faire les réparations dans l’immédiat).

D’un autre côté, si le contrôle technique ne trouve aucun problème, la procédure est validée pour les 2 prochaines années.

Article similaire