Maison

Comment réaliser une clôture en bois brulé Shou Sugi Ban ?

Le yakisugi encore appelé shou sugi ban est une technique japonaise de protection naturelle du bois qui consiste à brûler profondément sa surface pour obtenir une couche de carbone superficielle. Découvrez dans cet article toutes les étapes nécessaires pour la réalisation d’une clôture en bois brûlé Shou Sugi Ban.

Le choix de l’essence de bois

Comme tous les autres matériaux de construction, le bois est un matériau qui existe sous diverses qualités. Ainsi, bien avant de penser à réaliser une clôture en bois brulé japonais, vous devez absolument choisir le type de bois qui sera parfait pour réaliser votre clôture. À moins d’avoir les connaissances suffisantes pour identifier les types de bois qui servent à la réalisation du bois brulé japonais, il vaut mieux vous renseigner auprès de fournisseurs locaux pour obtenir les meilleurs conseils possibles. Toutefois, mettez la propriété sur des essences de bois résistantes et durables, telles que l’épicéa ou le mélèze de Sibérie. Ces essences de bois résistantes seront parfaites une fois brulées.

A voir aussi : Optimiser l'efficacité de son installation photovoltaïque : importance de l'entretien

La préparation du bois

Après l’étape du choix du bois, il est essentiel de le préparer correctement. Comme vous l’aurez compris, vous ne risquez pas d’avoir d’excellents résultats si vous brûlez le bois dans son état brut. Ce qu’il faut plutôt, c’est de commencer par couper et façonner les planches selon les dimensions souhaitées pour votre clôture. Il faudra ensuite poncer soigneusement la surface des planches pour éliminer les imperfections et obtenir une surface lisse et uniforme. Lorsque vous estimez que vos planches sont prêtes, vous pouvez passer à l’étape de carbonisation.

La carbonisation du bois


Maintenant que vos planches sont prêtes, vous devez passer à l’étape principale de la technique Shou Sugi Ban qui consiste à brûler la surface du bois pour créer une couche de carbone superficielle. Si l’étape de carbonisation du bois est la plus importante du processus, il faut aussi noter que c’est la plus délicate à réaliser. C’est pourquoi vous devez prendre toutes les précautions nécessaires pour bien faire le travail. Pour cela, vous devez préparer un espace de travail sûr en extérieur, loin de tout matériau inflammable.

A lire aussi : Comment savoir si votre mur est porteur et comment le percer ?

Assurez-vous également d’avoir pris des mesures de sécurité appropriées, telles qu’un extincteur à portée de main. Allumez ensuite un chalumeau au propane ou un décapeur thermique et passez la flamme sur la surface du bois en mouvements réguliers et contrôlés. Veillez à brûler toute la surface de manière uniforme. Le but est de carboniser le bois, pas de le consumer complètement. Pour finir, utilisez une brosse métallique ou un grattoir pour enlever les résidus de carbone en excès et révéler le grain du bois.

La finition et la protection

Bien vrai, l’étape de carbonisation est la plus importante. Cependant, le processus ne se termine pas là pour autant. En effet, après avoir brûlé le bois, il faut le protéger et le finir correctement pour obtenir un aspect esthétique. Pour cette étape, vous aurez besoin de nettoyer soigneusement la clôture en bois brûlé pour éliminer toute la saleté ou la poussière présente sur la surface du bois. Appliquez ensuite un scellant ou un protecteur pour bois afin de prévenir la dégradation due aux intempéries et aux insectes. En option, il est possible d’appliquer une couche d’huile ou de vernis pour améliorer l’apparence et la résistance de la clôture.

L’installation de la clôture


Une fois que le bois est fini et protégé, vous pouvez procéder à l’installation de votre clôture en bois brûlé Shou Sugi Ban. Ici, lorsque vous n’avez pas l’habitude de réaliser des clôtures en bois, il vaut mieux vous faire assister par un menuisier professionnel. Celui-ci a les compétences et les outils nécessaires pour la réalisation d’une clôture conforme aux normes. En effet, il serait bien trop triste de rater cette étape après tous les efforts qui ont été fournis jusqu’ici. Pour finir, gardez à l’esprit que pour préserver la beauté et la durabilité de votre clôture en bois brûlé, un entretien régulier est nécessaire.

Les avantages du bois brûlé

Quand il s’agit de la beauté naturelle et de la durabilité, le bois brûlé Shou Sugi Ban ou yakisugi est inégalé. Cette technique de brûlage ancestrale japonaise donne au bois une texture magnifique et singulière, tout en le rendant plus résistant face aux intempéries et aux insectes. Le succès fulgurant du shou sugi ban s’explique notamment par les nombreux avantages qu’il apporte dans le domaine de construction.

Sa durabilité

Lorsque le bois est brûlé, il devient beaucoup plus résistant, notamment face aux intempéries et aux insectes destructeurs comme les termites. Le shou sugi ban prolonge donc la durée de vie de votre maison.

Son esthétique unique

Le bois brûlé n’est pas seulement durable et résistant. C’est aussi un matériau vraiment esthétique. En effet, la finition brûlée confère à la clôture un aspect distinctif et élégant, ajoutant une touche d’originalité à votre espace extérieur.

Son faible entretien

Ce qui est vraiment pénible avec les constructions en bois, c’est qu’elles exigent énormément d’efforts en termes d’entretien. Mais avec le bois brûlé, le contexte est un peu différent. Bien vrai, il faut consacrer un minimum de temps pour son entretien. Toutefois, grâce à la carbonisation, l’effort que vous devez consacrer à l’entretien est réduit.

Conclusion

Et voilà ! Vous avez désormais une clôture en bois brûlé Shou Sugi Ban unique et résistante. Grâce à la méthode ancestrale japonaise du Shou Sugi Ban, votre clôture ne nécessitera que très peu d’entretien et résistera aux intempéries, aux insectes et même au feu.

N’oubliez pas : le bois brûlé n’est pas uniquement destiné aux clôtures. Il peut aussi être utilisé pour un bardage de maison, un parement mural intérieur ou extérieur, ou même des meubles. Alors laissez libre cours à votre créativité et explorez toutes les possibilités qu’offre le bois brûlé Shou Sugi Ban.

Nous espérons que ce guide vous a été utile et vous a inspiré pour vos futurs projets de décoration et d’aménagement extérieur.

 

Article similaire